Patients

Vous devez savoir qu’il n’y a aucune spécificité requise pour pouvoir se rendre chez un chiropracteur, même pas la présence de notre ami, la « douleur ». Au contraire, il vaut évidemment mieux prévenir que guérir, la consultation en prévention est donc toujours la bienvenue pour votre corps.

Comme la Chiropraxie s’intéresse de prime abord à votre système nerveux, chaque être doté d’un tel système peut y avoir accès, la science chiropratique concerne donc tout le monde.
En effet, la chiropraxie est là pour vous accompagner tous, sans exception, durant toute votre vie. Cela quelque soit vos maux, votre âge, votre emploi ou encore vos activités.

Du bébé au senior, la chiropraxie ajoutera à coup sûr de la vie à vos années ainsi que des années à votre vie !

BÉBÉS, ENFANTS, ADOLESCENTS

De la naissance à la fin de l’adolescence, le corps de votre enfant ne cesse d’évoluer et doit s’adapter en permanence à des modifications liées à la croissance.
Le système nerveux est mis à rude épreuve durant cette période. En effet, du à la croissance, il est énormément sollicité et soumis à des interférences qui s’opposent à son fonctionnement optimal. La chiropraxie, dès la naissance, pourra aider le corps de votre enfant à s’adapter au mieux à tous ces stress grâce à son action sur ces interférences neurologiques, appelées subluxations par le corps chiropratique.

La naissance, un des stress physique les plus important de notre vie. Dès les premières contractions, de nombreuses tensions s’exercent sur le bébé. 
Durant l’accouchement, les phases successives du travail, de l’engagement puis de l’expulsion sont autant de stress mécaniques ressentis par le nouveau né. C’est son crâne qui subit le maximum de pressions, notamment au moment de l’expulsion où une traction rotation de la tête sera effectuée. Lors de cette manœuvre, les hautes cervicales seront extrêmement sollicitées. 

Lors d’accouchements trop longs ou difficiles, le recours à une ventouse ou à des forceps majorera la pression exercée sur le crâne et les vertèbres cervicales du bébé.
Les subluxations ainsi engendrées auront des conséquences sur la transmission des informations nerveuses entre le cerveau et le reste du corps de votre enfant.

Et après ?

Différentes étapes dictées par la maturation du système nerveux vont intervenir dans les apprentissages de l’enfant : la tenue de la tête, la position assise, le déplacement à quatre pattes, la position debout puis la marche. Cette évolution initiale s’accompagne des premiers traumatismes, des premières chutes. D’autres suivront avec l’acquisition de l’autonomie, tels que le port de charges inadaptées, les activités sportives ou encore les différents stress liés à l’adolescence. Même si tous ces évènements semblent anodins, chacun crée des micros déséquilibres qui s’ajoutent les uns aux autres. Au début : rien de visible, le corps est bien fait et s’adapte. Mais vient le moment où les capacités d’adaptation de l’organisme sont dépassées et les premiers symptômes apparaissent, soit au bout de quelques semaines ou après plusieurs années. 

Suivant l’âge de l’enfant, ces symptômes doivent alerter les parents :

Asymétrie du crâne ou du visage
, difficultés à téter, 
tête inclinée ou tournée d’un côté, coliques, régurgitations, pleurs inexpliqués, infections à répétition (otites, sinusites)
, troubles de la marche, troubles de la posture, scoliose
, hyperactivité, difficultés scolaires, agitation, manque de concentration, angoisse
, trouble du sommeil, énurésie...

LES SPORTIFS

Le sportif est certainement le type de patient qui pousse le plus son corps dans les extrêmes. Toujours dans l’objectif de dépasser ses limites pour améliorer ses performances. Au delà parfois de ce que son corps lui permettrait de faire en temps normal. Au delà de ses limites physiologiques.

Les limites du corps humain sont diverses et multiples. Elles touchent toutes les parties du corps sollicitées pendant l’effort tel que les os, les ligaments, les muscles et tendons ou bien le système cardio-vasculaire. Les athlètes peuvent, grâce notamment à des techniques de prévention avant l’effort, ou grâce à l'entraînement régulier et sérieux, repousser leurs limites et ainsi établir de nouvelles performances sportives

Le chiropracteur est là pour permettre au sportif d’améliorer ses performances pour qu’il puisse repousser ses limites de manière plus sécuritaire et surtout plus efficace, en compétition, comme à l’entrainement afin de réduire considérablement le risque de blessures.

La chiropraxie est particulièrement adaptée aux besoins spécifiques des sportifs. Parmi les bienfaits observés, on note qu’elle favorise une performance articulaire et musculaire optimale.
En prévention, le chiropracteur identifie avec précision les muscles et articulations susceptibles d’être lésés par des subluxations ou encore une sur utilisation liée aux nombreux entraînements. De part ses ajustements et ses outils diagnostiques précis, il contrecarre les effets néfastes de la répétition des mouvements et limite ainsi l’apparition de blessures.
Votre chiropracteur est par ailleurs particulièrement attentif à la posture et aux appuis du sportif. En effet, en identifiant un déséquilibre, il est alors en mesure de le corriger, prévenant par là même l’apparition de douleurs voir de blessures. Enfin, quand, malgré tout, la blessure advient, la chiropraxie peut constituer une thérapie adaptée.
Surtout, les soins chiropratiques permettent de diminuer le temps de récupération après certaines blessures.

L’ajustement chiropratique est au service du sportif puisqu’il ôtera toutes les subluxations, interférences présentent sur le trajet du système nerveux. En plus de permettre l’utilisation biomécanique optimale de son corps, l’athlète de haut niveau ou le sportif amateur auront également une meilleure proprioception puisque l’ajustement délivre une stimulation proprioceptive (analyse du positionnement du corps dans l’espace par notre cerveau). Qui dit meilleure proprioception dit également meilleure coordination de mouvement etc… Que du positif pour nos chers amis sportifs.

De part les multiples outils chiropratiques utilisés au Cabinet du Parc votre praticien pourra également vous conseiller tout un panel d’exercices visant au renforcement musculaire de certaines zones défaillantes du corps. Il pourra aussi être accompagné d’un apport nutritionnel spécifique.

Cette définition est évidemment valable pour le patient sportif, comme le non sportif !


La science, l’art ainsi que la philosophie chiropratique sont les mêmes pour chaque patient.

LES ADULTES.

« Vingt quatre heures dans une journée, ça n’est jamais assez. »

En effet, l'adulte est de plus en plus sujet au stress de la vie active. Le stress du rythme de vie, l'environnement de travail, des émotions mal gérées, une mauvaise alimentation, un manque d'activité sportive, des gestes répétés, des accidents de travail, etc.
 Ces différents stress s'accumulent au fil des années et deviennent responsable de dérèglements du système nerveux. Les conséquences peuvent être des tensions musculaires, douleurs chroniques, d’une fatigue chronique et d’un manque de tonus ou encore des pathologies plus graves. 

Les antécédents traumatiques, pathologiques, chirurgicaux peuvent eux aussi créer des troubles de la posture, ou de la mobilité articulaire. Ces troubles s'expriment plus volontiers lors des périodes de fatigue, qui ne sont pas rares chez l'adulte actif. 

Le chiropracteur recherche les déséquilibres qui amènent au déclenchement de la douleur. Son action est aussi préventive. Il diminue les risques d'usure prématurée (arthrose) et permet de conserver un bon état de santé comme chez chaque patient.

FEMMES ENCEINTES

À aucun autre moment de la vie d’une femme, le corps ne montre 
de façon aussi évidente sa capacité d’adaptation.

Les changements physiologiques qui accompagnent la grossesse sont fascinants et permettent de créer un environnement idéal au développement du fœtus. Les modifications physiologiques les plus importantes sont:

- L’augmentation du poids, surtout localisé au niveau du ventre, qui entraine un déplacement en avant du centre de gravité et une augmentation de la lordose lombaire.

- L’augmentation de la sécrétion de diverses hormones dont la relaxine qui entraine une augmentation de l’élasticité des articulations et plus particulièrement celle du bassin afin de s’adapter à la présence du bébé.

Les nouvelles contraintes physiques exercées sur les vertèbres lombaires ainsi que l’hyper élasticité articulaire peuvent être responsables d’une instabilité des articulations sacro-iliaques, lombo-sacrées et de tensions musculaires. Tout cela peut se traduire, pour la future maman, par de la douleur et de l’inconfort. A tout cela s’ajoutent les subluxations. Qu’elles soient créées ou aggravées par la grossesse, elles sont responsables d’une mauvaise transmission des messages neurologiques vers le périnée. En effet, cette zone est contrôlée par différents nerfs naissant au niveau des vertèbres lombaires. Ces nerfs véhiculent les informations provenant du système nerveux qui contrôle et régule le bon fonctionnement de chaque organe (utérus, ovaires) et de chaque muscle du périnée.
Un système nerveux lombaire sans interférences est donc essentiel au bon déroulement de la grossesse et de l’accouchement.

LES SENIORS

Les seniors sont de plus en plus actifs, mais avec l’âge, des douleurs chroniques peuvent apparaître et altérer la qualité de vie. La chiropraxie peut remédier aux affections les plus répandues de la colonne vertébrale et des articulations, soulageant ainsi de nombreuses douleurs. Avec l’âge, le système neuro-musculo-squelettique joue un rôle déterminant dans notre état de santé et notre autonomie. De plus, la gestion des problèmes chroniques comme le diabète ou les maladies cardiaques nécessite un système neuro-musculo-squelettique sain pour pouvoir rester actif et mobile. Or, nous savons que la prévalence des problèmes neuro-musculo-squelettiques tend à augmenter avec l’âge. En effet, 25 % des plus de 60 ans font état d’invalidités et de douleurs importantes causées par l’arthrose par exemple.

Jeunes plus longtemps, les seniors sont de plus en plus actifs.

Depuis plus de 20 ans, les activités physiques et sportives des seniors ont nettement progressé : ils voyagent davantage, jardinent, bricolent et font du sport.
L’activité physique des seniors s’avère très proche de celle des adultes plus jeunes. Pourtant, il ne faut pas oublier que les années passent et que des douleurs chroniques peuvent s’installer avec l’âge.

Le dos supporte le poids des années.

Outre les pathologies liées à l’âge, le mal de dos et les troubles articulaires peuvent altérer la qualité d’autonomie des seniors.
En effet, le processus naturel de vieillissement peut participer à une usure des disques intervertébraux : les disques se déshydratent, perdent de leur élasticité et par conséquent résistent moins à la pression, ce qui peut entraîner des douleurs chroniques au niveau du dos.
Par ailleurs, passé 60 ans, d’autres modifications physiques sont constatées comme une diminution de la masse musculaire : une musculature insuffisante du dos associée à un manque de souplesse peut être l’une des causes de douleurs dorsales.
Des pathologies annexes peuvent également être à l’origine de douleurs diverses : l’arthrose qui entraîne une dégénérescence du cartilage des articulations, l’ostéoporose à l’origine d’une diminution de la densité osseuse…

La chiropraxie pour soulager les douleurs des seniors.

Les chiropracteurs sont de plus en plus confrontés aux douleurs chroniques des seniors en demande d’autonomie et de confort de vie. Pour prévenir et soulager le mal de dos souvent présent à cet âge, la chiropraxie propose une prise en charge complète. Comme à chaque patient, le chiropracteur détecte et traite les dysfonctionnements vertébraux et les troubles de l'appareil locomoteur avec des techniques adaptées: ajustements, mobilisations, pressions douces ou appuyées, suivis de conseils de postures et d’exercices.

Grâce une analyse poussée de l’état de fonctionnement de votre système nerveux et de votre corps dans sa globalité, la Chiropraxie aura pour objectif de montrer le chemin de la santé optimale à votre corps. Et ce, vous l’aurez compris, quelque soit la condition ou l’âge du patient. 

Soulager la douleur, accroître l’amplitude de mouvement, améliorer les fonctions, contribuer à ralentir la progression de la dégénérescence articulaire, corriger la posture, améliorer l’équilibre, réduire les risques de chute, améliorer la qualité du sommeil…

La chiropraxie, c’est à tout âge et pour tout le monde.