Hernie discale

Le disque est une sorte de cartilage qui se trouve entre les vertèbres de la colonne. Celui-ci est constitué à 99% d’eau et d’1% de protéoglycanes. Il est connecté à la vertèbre sur sa face supérieure ainsi que sur sa face inférieure. Sa fonction principale est de permettre le mouvement entre les vertèbres ainsi que d’absorber le poids du patient et les ondes de certains chocs. Chaque disque contient une substance gélatineuse en son centre, qu’on appelle le noyau gélatineux (nucléus pulposus). Autour de celui-ci se trouvent des bandes de tissu plus denses connues sous le nom d’anneau fibreux (annulus fibrosus).

Lorsque les vertèbres perdent leur mouvement ou alignement correct, les pressions qui s’exercent sur les disques ne sont plus équilibrées et ne se répartissent plus de manière adéquate. Ils s’useront plus rapidement et des hernies discales pourront faire surface sur la tranche la plus externe du disque. L’hydratation joue également un rôle prépondérant dans l’apparition des hernies discales !

Il existe trois types d’hernies discales différentes.

Fissure discale: c’est une déchirure au niveau du disque fibreux. La forme la plus typique est la fissure radiale, dans laquelle la déchirure est perpendiculaire à la direction des fibres. Elle provoque généralement une douleur sévère dans le dos et plus généralement le bas du dos. Vous pouvez ressentir de la douleur dans la jambe sur le trajet du nerf sciatique.

Protubérance discale: Elle est provoquée par l'impact du matériel du noyau gélatineux contre l’anneau fibreux. Le noyau va pousser contre l’anneau fibreux vers l’extérieur jusqu’à créer la protubérance. Beaucoup de patients sont sujets à des protubérances mais ne le savent pas car, en général, elles ne produisent pas de douleurs appréciables.

Hernie discale: La condition la plus courante. L’hernie se produit lorsque les anneaux fibreux se brisent à cause de la pression exercée par le nucleus pulposus. Lorsque le noyau passe la barrière fibreuse, une pression va s’exercer sur le nerf, causant une grande douleur dans le dos et se répercutant dans les jambes par la suite. Plus de pression est exercée au niveau des basses lombaires, par conséquent celles-ci sont le siège de prédilection des hernies discales.

Nous pouvons vous aider

En rétablissant la mobilité correcte et l'alignement de la colonne vertébrale, les ajustements chiropratiques vont réduire le stress excessif sur le disque. Lors de l’ajustement, il se crée un phénomène de cavitation qu’on appelle plus communément « un craquement » et qui a un effet dépressurisant. Dans de nombreux cas, la hernie va donc se réduire au fil du temps.

Le chiropraticien va détecter les interférences nerveuses à travers la colonne, qu’on appelle des subluxations, et par des ajustements chiropratique il va traiter ces subluxations afin de réduire la douleur. Mais ce n’est pas tout ! Un corps sans subluxation fonctionnera avec 100 % de ses fonctions vitales, un corps sans subluxation sera un corps en bonne santé. Le chiropracteur n’améliore pas uniquement les douleurs, mais permet surtout au patient de retrouver 100% de ses capacités, 100% de sa santé !

Un ajustement chiropratique biomécanique est un mouvement très rapide, extrêmement précis et de faible amplitude qui a pour objectif de stimuler votre système nerveux de manière très spécifique. Il rétablie le mouvement correct de la vertèbre et informe le cerveau de la position dans laquelle elle doit se déplacer afin que le nerf ne soit plus comprimé et fonctionne sans interférence. L'ajustement chiropratique pour les hernies discales va contribuer à rétablir le mouvement normal et la position correcte des vertèbres, et va ainsi aider le corps entier à fonctionner de manière optimale.