Présentation personnelle

Après avoir obtenu son diplôme à l’Institut Franco Européen de Chiropraxie, Guillaume Schwertz met aujourd'hui à profit ses connaissances de chiropracteur, à Mulhouse, afin de promouvoir la santé et d'améliorer la qualité de vie de la population par des soins chiropratiques naturels, efficaces et sécuritaires.

En plus de son diplôme en chiropratique, Guillaume Schwertz a suivi de nombreux séminaires en sciences diagnostiques et en techniques chiropratiques afin de détenir les connaissances cliniques les plus récentes en matière de santé.

De par sa formation de 6 années, votre praticien possède l'expertise nécessaire pour poser un diagnostic, ce qui lui permettra de créer un programme de soins correspondant à votre condition, votre âge et surtout, de vos objectifs de santé.

Sa mission est d'aider le plus de gens possible à optimiser leur santé, grâce aux soins chiropratiques, ainsi qu'à de judicieux conseils sur les plans postural, nutritionnel, ergonomique et de l'activité physique.

« Après avoir réalisé mes 6 ans d’études au sein de l’IFEC Paris (institut franco européen de chiropraxie) j’ai décidé de faire mon retour au pays, là où j’ai grandi, afin de partager l’art que l’on m’a inculqué.

Au fond de moi je sens que je peux apporter quelque chose de différent dans le domaine de la santé. De différent certes, mais qui peut s’avérer terriblement efficace, je veux parler de la puissance d’un ajustement chiropratique. De plus, le terroir me manquait, et comme se sentir chez soi c’est aussi se sentir bien, je ne pouvais que revenir.

En effet, l’endroit où l’on vit est important pour notre équilibre. Il représente une partie de nous, un point de repère, un refuge. Et plus on se sent bien, plus on peut apporter à autrui. Un retour m’est donc apparu comme une évidence.

Pourquoi la Chiropraxie ? Je suis tombé dedans quand j’étais plus jeune à cause de problèmes d’épaules récurrents du à la pratique intensive de sports. Ce fut la seule profession qui m’a réellement aidé. Et depuis, j’en ai fait plus que ma profession. J’en ai fait ma passion.

En plus de la diminution de mes problèmes d’épaules elle m’ouvrait d’autres portes : plus d’énergie, moins de maladie donc plus de santé !

Aujourd’hui, c’est tout cet ensemble de positivité que j’ai envie de partager avec vous, grâce à cette magnifique profession qu’est la Chiropraxie, ou Chiropratique… À votre guise !

À votre corps, bienvenu à lui sur le chemin de la santé optimale ! »

Guillaume Schwertz DC



Motifs de consultation

01 Soulager vos maux !
De nombreuses études ont prouvé l’efficacité des soins chiropratiques sur les douleurs d’origines neuro-musculo-squelettique. Je vous conseille d'ailleurs le livre d'Heidi Haavik "The Reality Check" si votre curiosité a été piqué ! Evidemment, l'objectif premier de votre chiropracteur est de vous soulager !

02 Diagnostic: Sciatique? Déchirure? Contracture? Douleur projetée?
Durant leurs 6 années de formation obligatoire, les chiropracteurs apprennent l’anatomie, la radiologie, la neurologie ou la traumatologie et peuvent donc poser un véritable diagnostic. C'est la seule profession de santé manuelle habilité à le faire ! Votre chiropracteur pourra faire cesser vos interrogations et vous orienter.

03 Votre posture, le reflet de votre santé !
Lors d’une séance votre chiropracteur répondra à toutes vos questions et vous donnera toutes les explications sur le schéma postural de votre corps. Ces informations auront certainement de la valeur pour toutes personnes désirant avoir plus de maîtrise sur leur santé future. De plus, chaque mois, une conférence portant sur la Chiropratique a lieu au Cabinet ! 

04 Optimiser vos performances et devenez architecte de votre vie ! 
La majorité des sportifs de haut niveau américains ainsi que de plus en plus de clubs de sport, notamment de football bénéficient d’un suivi chiropratique afin d'accroitre leurs performances ! POURQUOI PAS VOUS ?

05 Augmenter votre qualité de vie !
Une étude américaine sur plus de 2800 personnes régulièrement suivies en chiropratique, a démontré de nets bénéfices sur des facteurs subjectifs de qualité de vie: moins d’anxiété, meilleures relations, amélioration du bien-être émotionnel, plus de vitalité, un style de vie plus sain tout simplement !

Maux de tête, douleurs aux épaules, coudes, poignets, dos, hanches, genoux, pieds, bassin, ventre… La chiropraxie permet à votre corps de se soigner de la tête aux pieds. Mais surtout, la Chiropraxie s’occupe de votre santé tout au long de votre vie.

La chiropraxie soigne la vie en vous.

La question : quelles sont les différences entre la Chiropraxie et l'Ostéopathie ?

Ostéopathe, définition

Définition par l’association des ostéopathes de France :

"L’ostéopathie est une méthode de soins qui s'emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l'ensemble des structures composant le corps humain. Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l'état de santé."

Chiropracteur, définition

Définition par les instances Franco-Européennes - l’Association Française de Chiropratique (AFC), la Société Franco-Européenne de Chiropratique (SO.F.E.C.) et l’Institut Franco-Européen de Chiropratique (IFEC) :

"La chiropratique est une science de la santé investie dans le diagnostic, le traitement, la prévention, la réhabilitation et la recherche des syndromes douloureux vertébraux et des dysfonctionnements de l'appareil locomoteur humain ainsi que de leurs répercussions biomécaniques et neurophysiologiques."

Les différences de formation entre Ostéopathe et chiropracteur

La formation des ostéopathes

Il existait, il y a peu, 75 écoles d’ostéopathie en France, et une multitude de formations différentes. Aujourd’hui le ministère à restreint l’agrément à 31 écoles sur le territoire. Les formations peuvent être réalisées à temps plein, à temps partiel, ou à l’université.
Il n’y a pas de législation précise qui encadre la formation des ostéopathes : celle-ci peut durer de 3 à 5 ans.

En moyenne, on estime que la plupart des bonnes écoles dispensent entre 4200 et 5 000 heures de formation. Ainsi, on peut avoir une expérience très différente d’un ostéopathe à l’autre, d’autant plus que certains ostéopathes peuvent aussi être des masseurs-kinésithérapeutes, des médecins, voire issus d’autres professions de santé règlementées.

Pour toutes manipulations cervicales, l’ostéopathe a besoin d’un certificat délivré par le médecin du patient. De plus, il ne peut pas s’occuper de bébés de moins de 6 mois ni utiliser d’instruments.

La formation des chiropracteurs

Il n’existe qu’une seule école de chiropracteurs en France, l’IFEC (Institut Franco-Européen de Chiropratique) elle est implantée à Paris et Toulouse. Elle dispense 5 500 heures de formation réparties sur 6 ans d’études standardisées à l’échelle internationale. Cette formation standardisée garantit une qualité de prestation égale quelque soit le chiropracteur consulté. Du fait de sa formation, le chiropracteur peut manipuler les cervicales sans ordonnance du médecin et utiliser des instruments, ce que ne peut pas faire un ostéopathe.

Enfin, les deux professions ne sont pas également représentées : au 1er janvier 2017, on dénombrait 26 000 ostéopathes contre 1000 chiropracteurs en France. Malgré ces différences, les chiropracteurs et ostéopathes sont tous les deux des professionnels indiqués pour traiter des problèmes de dos les plus courants.

Ostéopathe ou chiropracteur, le plus important est finalement la confiance que nous avons en un professionnel.

Les différences de pratique:

Contrairement à ce que l’on a souvent lu en France les chiropracteurs ne se concentrent pas exclusivement sur la colonne vertébrale et les ostéopathes sur l’ensemble du corps...
Les chiropracteurs et les ostéopathes peuvent toucher et agir sur l’ensemble du corps.

Les chiropracteurs partent du principe que le système nerveux contrôle chaque organe, tissu, cellule de notre corps, ils se concentrent naturellement en priorité sur la colonne vertébrale, depuis le coccyx jusqu'au crâne.
L’approche du chiropracteur est basée sur l’optimisation de la fonction du système nerveux. Le système fonctionne en émission d’informations, mais aussi en réception d’informations. En conséquence, le chiropracteur va examiner et prendre soins de toutes les parties du corps qui pourraient présenter des informations défaillantes.
En partant des pieds (les informations qui viennent des pieds sont essentielles pour la posture, si besoin il pourra vous adresser à un podologue), il sera amené à examiner et traiter tout les membres inférieurs jusqu’aux hanches puis au bassin si nécessaire. Les informations venant du haut du corps sont également prises en compte, y compris les yeux (les patients peuvent éventuellement être adressés à un ophtalmologiste ou orthoptiste voir opticien pour réglage des lunettes).
Les dents et la mâchoire (l’articulation temporo-mandibulaire) ont un fort impact sur le système postural, le chiropracteur peut être amené à travailler dessus et éventuellement adresser les patients à un dentiste spécialisé dans les problèmes occlusaux. Les os du crâne sont également très important notamment chez les nouveaux nés et les enfants, le chiropracteur les examine et les traite chez les jeunes enfants.

En résumé, ostéopathe et chiropracteur peuvent être amenés à toucher et examiner le corps dans sa globalité. La vraie différence réside dans ce qu’ils recherchent...
Les ostéopathes recherchent des lésions ostéopathiques («une modification réversible des caractéristiques mécaniques du tissu conjonctif»).
Les chiropracteurs recherchent des subluxations («une lésion ou dysfonctionnement notamment d’une articulation ou d’un segment intervertébral dont l’alignement, l’intégrité de mouvement et/ou la fonction physiologique sont altérées bien que le contact entre les surfaces de l’articulation est intact. Il s’agit essentiellement d’une entité fonctionnelle qui peut influer sur l’intégrité biomécanique et neurologique» ).

Actes Chiropracteurs Ostéopathes
Mobilisations Autorisés Autorisés
Manipulations non forcées Autorisés Autorisés
Manipulations avec vecteur de force Autorisés Interdit
Mobilisations et manipulations instrumentales Autorisés Interdit
Mobilisations et manipulations mécaniquement assistées Autorisés Interdit
Manipulations non forcées des cervicales Autorisés sans avis médical Seulement sous avis médical
Manipulations avec vecteur de force ou instrumentales des cervicales Autorisés sans avis médical Interdit
Possibilité de donner des conseils à visée antalgique Autorisés Interdit
Traitement des troubles fonctionnels Autorisés Autorisés

En conclusion :

Les deux professions, ostéopathes comme chiropracteurs ont pour objectif de restaurer un état de bien-être et de santé global par des méthodes naturelles et manuelles en s’appuyant sur les capacités naturelles du corps à s’auto-réguler et s’auto-guérir.
L’essentiel étant de trouver le cheminement qui vous correspond le mieux.